Témoignages

Pascal.S :

 

J’ai décidé de raconter mon histoire afin d’encourager les personnes atteintes d’une spondylarthrite et/ou d’un surplus de poids.

Avril 2017 fut le début d’une retraite bien méritée après 44 ans de travail. Ce moment, je l’ai préparé en me fixant des objectifs. Un de ces objectifs : retrouver une forme physique et me mettre sérieusement au running !

Plusieurs handicaps :

  • une spondylarthrite ankylosante (SPA) maladie rhumatismale qui entraine douleurs, perte de souplesse des articulations… Cette maladie a été détectée tardivement et après l’échec des traitements classiques (anti inflammatoires et anti douleurs…),  je bénéficie depuis 2010 d’un traitement anti TNF alpha qui m’aide à supporter les douleurs…

  • un manque de condition physique du a un travail sédentaire et un arrêt du sport depuis 25 ans lié à cette SPA,

  • mon poids : 98.6 kg pour 1.80 mètre conséquence des 2 premiers handicaps et d’un bon appétit…

Après réflexion, je décide de rechercher un coach sportif car j’ai besoin d’être boosté (des coups de pied au c… me sont nécessaires) tout en prenant en compte les problèmes liés à ma pathologie afin d’éviter les blessures. C’est là que rentre en jeu Samuel et que nous débutons en avril 2017 des séances de renforcement musculaire (2 x 1 heure par semaine). Au début, je ne vous cache pas qu’il a fallu beaucoup de volonté mais Samuel a su adapté le niveau de ses séances à mon cas. Au bout de 3 mois, il y avait des progrès : une condition en amélioration, un poids en baisse, un moral en hausse…Je décide de me mettre au running sérieusement et Samuel m’établit un plan d’entrainement en plus de ses séances avec comme objectif courir le semi de Reims début octobre 2017 en moins de 2 h. Fin septembre, c'est-à-dire après 6 mois de collaboration avec Samuel, je me sens de mieux en mieux, la condition revient bien, j’ai maigri de 12 kg. Je cours le semi de Reims en 1 h 55 mais le plus satisfaisant pour moi c’est que la récupération fut rapide et le mercredi suivant je repartais courir ! Je m’inscris au semi de Beaune de novembre afin de garder la condition et le fis en 2 h 02 malgré de belles montées sur plusieurs kilomètres !

Et je décide de relever un autre défi : les 42 km du marathon de Paris (MDP) du 8 avril 2018 ! Samuel me concocte un plan de 13 semaines. Les séances de renforcement musculaire vont crescendo et me font du bien même si je les termine bien souvent HS.

Fin mars, je pèse 80 kg (-20 kg en un an) et le planning d’entrainement est respecté, fatigué mais heureux de le suivre. Je bénéficie des conseils de Samuel pour le MDP du 8 avril (hydratation, alimentation, échauffement, étirement, récupération…). Cette remise en forme physique associée à ma volonté d’atteindre mes objectifs ont bien fonctionné. Je me sens bien sans ces kilos superflus, avec une ligne affinée,  sans blessure et surtout avec peu de  douleurs (mal de dos, ankylose réduite…).  Je suis prêt à relever ce défi.

08 avril 2018 : heureux de participer à ce défi des 42.195 kms avec mon fils de 23 ans, mon frère et ma nièce et c’est notre premier marathon tous les 4. Objectif : finir les 42 kms ! Objectif réussi en 5 h malgré un mur à 32 kms et qui a duré jusqu’à l’arrivée.

 

C’est le début de mon histoire, d’autres défis seront relevés. Je voulais vous la raconter pour que les personnes dans mon cas atteint de SPA et/ou de surpoids soient convaincues qu’il est possible de gagner ce combat à force de volonté mais aussi qu’il est nécessaire d’être bien encadré par un professionnel afin de personnaliser son entrainement, d’éviter des blessures, de me redonner de la tonicité tout en limitant les douleurs! Ce que Samuel a su bien faire. Merci à lui !

 

                                    Avant = 98.6 kgs                                                                               Après = 79.6 kgs